Weed Rider : Le swim jig ultime

19 Dec 2018
Rate this item
(5 votes)

De plus en plus de pêcheurs utilisent des swim jig. Or chaque configuration de spot requiert différentes spécificités en fonction de la profondeur, du type de végétation rencontrée, du positionnement des poissons, etc etc.

Le ''Weed Rider'' a été développé par le pro-staff OSP Tetsuhiro Morita, guide pro sur la lac Biwa, pour répondre à cette nécessité de s'adapter en permanence. Par exemple, sur un même spot, on ne trouvera pas forcément les mêmes variétés d'algues d'année en année. En partant du principe qu'il n'existe pas de swim jig ''easy to use'' universel, il a donc commencé à développer l'idée d'un jig polyvalent, capable de s'adapter à n'importe quelle situation.

ARider 5

Le Weed Rider a principalement été pensé pour être accompagné d'un Dolive Shad 6'', d'ailleurs les coloris ont été adaptés à certains coloris du Dolive Shad pour une cohérence visuelle parfaite de l'ensemble. (Voir la vidéo ci-dessous). La jupe est d'ailleurs composée de plusieurs couleurs pour donenr un maximum de vie à l'ensemble.

ARider1

ARider 3

Beaucoup de jigs sont ''pris'' dans la weed dès qu'ils touchent un fond herbeux, pas le Weed Rider (ce serait dommage vu son nom) qui descend en respectant une belle courbe et se pose au fond sur le ventre. La forme profilée de sa tête lui permet ensuite d'émerger plus facilement du tapis d'herbiers. En récupération linéaire, le rolling et le wobbling du Weed Rider ont été réduits au maximum, toujours dans l'optique de passer facilement dans les herbiers que l'on pourrait rencontrer sur le trajet.

ARider 6

Afin d'augmenter le pourcentage de réussite lorsque les poissons sont tatillons, la brosse anti-accroc a été réduite au maximum avec 7 brins qui protègent un hameçon robuste. La forme de la tête du Weed Rider permet si on le souhaite et si on est habitué de retirer la brosse tout en restant efficace.

La jupe a également été pensée pour faciliter la pénétration dans les herbiers. En Effet, avec des poils relativement fins, elle vient se coller au leurre et n'oppose ainsi que très peu de résistance et d'aspérités. En revanche, le matériau utilisé par OSP lui donne beaucoup de souplesse et donc beaucoup de volume lors des pauses.

Toujours dans l'optique de mieux passer dans les herbiers, le Weed Rider a été pourvu de deux accroche-leurres afin que le trailer ne puisse pas se désolidariser et offrir des possibilités d'accros lorsqu'on traverse la weed. Ce double système permet également de lancer de façon appuyée sans risquer de déchirer le LS en trailer... économique.
On note ainsi la présence d'un crochet sous la hampe de l'hameçon et surtout d'un petit anneau directement à la base de la hampe. Il permet de passer un cure-dents (par exemple) au travers du leurre souple et de l'anneau... solide.

ARider 4

Pour ceux qui comme moi, auraient également l'idée d'utiliser le Weed Rider avec une craw pour le faire évoluer directement dans les herbiers de fond, il est possible d'utiliser un Bubble-Nail qui va en plus lâcher de petites bulles pour donner de la vie au leurre lors des pauses. D'ailleurs je recommande une Dolive Shrimp 6'' plutôt qu'une craw. Bien plus fine, elle respectera ainsi les caractéristiques du Weed Rider qui lui permettent de passer facilement dans les murs d'herbes.

ARider 7

En conclusion, on peut dire que le Weed Rider peut être utilisé par tout le monde, débutants comme pêcheurs confirmés, dans tous les milieux et pour toutes les occasions. Encore un leurre bien pensé made in OSP...

Top