Session Bass avec tonton Nico

02 Dec 2016
Rate this item
(0 votes)

ok 2016-09-27 00.10.57

 

Dernièrement, je pus m'organiser une session bass avec tonton Nico. Le temps est parfait, la saison adéquat selon les « on dit », bref on est chaud patate armés d'un armada de canne Nipponne et de quelques que kilos de leurres, bref on a la dalle, surtout que par chez nous, le bass est plutôt rare et que le spot en regorge...

On attaque la journée, Nico au shad et bibi avec un jig équipé d'une craw de 4'', apte à glisser sur les herbiers, qui sont en train de régresser dues à la saison. Les périodes de transitions ne sont jamais simples à prévoir et encore moins à comprendre, sur quelles proies sont-ils ? swimbait, frog, shad, jig ? Animations lentes ? Rapides ?

Je touche un premier bass sur mon jig OSP Zero three Hunt de 5g x Dolive craw de 4''. Le bass n'est pas dans les mensurations de ce que l'on recherche donc pas de photos. Nous continuons, Nico en tant que fishing machine, cast et retrive son Dolive Shad, mais les cocos en ont décidé autrement... On se complète pour trouver la pêche, passant de la frog au swimbait, spinner, buzz, bref tout y passe...mais en vain... En avançant dans la matinée, nous pouvions voir les petits bass chasser de partout et surtout sur les spots stratégiques... Puis quasiment à chaque lancé, il y avait un suivi ou une attaque d'un petit bass qui tapait dans le leurre et le recrachait, nous cassant la dance envoutante que l'on avait prévu pour  ensorceler ses grands-parents, bref les petiots compliquaient le contexte pourtant pas évident...

1

 

Au bout de quelques heures, à force de voire les petits gloutons attaquer n'importe quel leurre, nous nous sommes dit : « bon, y'en a marre, ils veulent jouer, on va jouer » et là on a « downsizer » et un goinfrage légendaire commença... N'importe quelle technique, avec n'importe quel leurre, cependant pour des combats plus fun, on privilégiait la pêche en light et finesse : Dolive crawler, Dolive shad en 3.5'', Deathadder 3 et 4'', etc...

La journée continua et les petits Green Devils étaient déchainés, jamais on avait connu ça, on se déplaçait de zone en zone, et les bass avaient le même appétit, difficile de trouver des grands frères, les petits attaquaient même les Basi70... Nico aperçoit un bass plus jolie que les autres, il balance son Worm et les Dolive Crawler se fait gober immédiatement, un combat plutôt sympa plus tard et le bass est au sec et mon Nico ravi :

2

 

On continue sur le petit Tabur, ça change du Lund, mais capitaine Nico manie la barre tel un pirate, nous postant parfaitement de zone en zone. Avec cette multitude de prise de petits bass, nous étions bien rassasiés donc on navigua en cherchant des zones où il y avait moins de petiots.

20161201 220028

Nous trouvons une zone beaucoup plus profonde, le vent se met à souffler, je monte un Flat Back Jig d'1/2Oz Red Scale sur une Dolive craw de 5'' Clarky (TW109) et je gratte le fond, la Super Border me retransmettait les infos tel un sondeur... Une pêche savoureuse où la Super Border excelle... Il faut rester concentré car tout peut arriver, il y aurait même quelques métrés qui traineraient...  La Sidewinder toujours avec une position entre 10 et 12h, la position de la canne est très importante sur le power fishing à gratter, car il faut pouvoir rendre la main en toute sérénité, chose pas toujours évidente en pêchant en dérive quand le vent est relativement élevé. 

20161201 220044

Je gratte, je gratte et je regratte, jusqu'à ressentir cette touche, qui nous fait tous b**der, je rends la main, je ressens que quelque chose bouge au bout, et là j'envoie un ferrage digne de ce nom, honnêtement je n'aurais vraiment pas voulu me le prendre... Là, ce qu'il y a au bout du fil est carrément lourd, la Super Border est cintrée et je sens que ça se bat au bout du fil, un combat tout en lourdeur et en énergie s'en suit, je commence à voir les premiers flash, le fish part dans tous les sens et a une patate d'enfer et enfin je vois un beau Lunker pointer le bout de son nez, mon Nico immortalise la scène en filmant la fin du combat, surement et de loin le combat de bass le plus musclé et mémorable que j'ai connu ...

ok 2016-09-27 00.10.57 4

Nico s'offrit même le luxe de se cogner un gros gardon toujours au leurre... Bref encore une journée mémorable passée avec tonton Nico... Avec les frangins, il y a toujours du fish à la clef et des barres de rire assurées...

3

 

Plus le temps passe, plus cette Super Border m'épate de par ses qualités de lanceuse, d'équilibre, de tactilité et cette action hors-pair, à la fois fast qui fait un excellent boulot au jig et qui plie juste ce qu'il faut lors des combats, une rod exceptionnelle signé Deps.

Stay Stoked

JB

Top