Just woooowww !

19 Dec 2016
Rate this item
(7 votes)

4

Récemment le lac d'Orient a rouvert ses mises à l'eau. Avertis par mister Gene de la remontée fulgurante du niveau due aux récentes pluies, on se calle donc pour tenter notre chance en gardant en mémoire une fameuse réouverture, avec Thomas, il y a quelques années de ça, où nous avons pu toucher une bonne centaine de broc à deux et que du « solid fish »...

Malheureusement, ce ne fut pas la même...à l'image du comportement boudeur et méfiant des brocs tout au long de la saison... Les échos sont là, mais les brocs sur off... Gene trouve la pêche, car il avait été récemment se faire une virée en salt water et c'est avec la même technique de traction musclée avec des leurres relativement plombés que les brocs attaquent nos leurres. Nous nous sommes butés a cette technique et dans une profondeur étonnante pour la saison et surtout pour la température de l'eau. Ce ne fut pas une pêche d'anthologie mais nous avons réussi à toucher du broc.

Je retourne au lac en fin d'après-midi quelques jours plus tard, je décide d'aller voir une zone qui était blindé de fish quelques jours avant et navigue les yeux rivés sur l'échosondeur, puis en navigant je vois un premier écho, puis un second a côté, puis encore un autre... je ralentis donc et décent le moteur avant, je remets le même leurre qui avait été efficace quelques jours plus tôt au bout de la Slap Shot GP. Dès le premier lancer, je me fais atteler le leurre à peine posé au fond, mais le pike se décroche,  je me retourne, relance et la même en couleur... en six lancers, je décroche ou n'accroche pas, 4 poissons. Ca faisait un bail que je n'avais pas vu autant d'activité sur la même zone sur Orient... Je navigue autour de cette zone et il y a avait des échos de partout.

Je décide donc de me buter, tel un autiste, sur la zone, je me suis pris une quantité de tape surprenante, mais le plus surprenant fut de ne rien piquer... Lucas étant sur le lac, je lui dis de me rejoindre car la zone est propice et que je n'arrivais pas à les décider. Il me rejoint quelques dizaines de minutes plus tard et son acolyte se fait atteler en pleine descente par un fish correct. Ça fait plus d'une heure que je suis sur la zone et que je m'y butte, Orient est vraiment hard cette année...

Je continue à caster, à faire taper le leurre dans le fond, traction, retaper dans le fond et re-traction, faut y croire et être motivé. Puis enfin, une touche, plutôt une aspiration, pas vraiment ultra violente, mais le fish est enfin bien pendu, dès les premiers mètres je ressentis un poids conséquent au bout la Slap,  qui elle plie anormalement, de plus l'absence de coup de tête, instant après instant, me convainc de la présence d'un poisson sérieux au bout de la ligne, je pompe le fish tant bien que mal et un premier rush donne du fil à retordre à la Slap Shot et à son Antares, puis un second, puis un troisième, je dis à Lucas qui n'était pas loin : « à mon avis ça sent la poutre », je savoure ce combat ultra musclé et pompe petit à petit le fish en faisant bien attention à ne pas lui laisser le moindre appui pour se décrocher ; le fish remonte petit à petit, la Slap Shot GP fait un boulot admirable et enfin, le fish perce enfin la surface, un colosse se dessine, un fish aux mensurations XXL, je me rue sur mon épuisette Golden Mean « Ocean Net », lui met devant le museau et la poutre rentre dedans d'elle-même, tel un lapin dans son terrier, parfait !

6

Enfin, pour la première fois de l'année, Orient m'a fait croquer un bout de son trésor halieutique avec un jolie Giant Pike comme dirait Sully. Le leurre est dans le fond du gosier, le triple n'est même pas pigner dans la chaire mais juste coincé derrières les méga branchies, j'adore quand le leurre est aspiré de cette façon, les fish ne souffrent pas et ne sont pas abîmés. Je ne vais pas faire le difficile mais je fus limite déçu après mesure car au vue du combat et du titan qui avait crevé la surface, je m'imaginais aller taquiner mon record perso mais non.... Lucas me rejoint avec ses acolytes et m'immortalise l'instant de sa barque.

5

 20161205 163542

La Slap Shot GP est parfaite pour la pêche en traction ou porté, j'avais plusieurs fois touché des poissons correct de plus de 90 mais jamais dépassé le mètre avec la pêche en traction, nous en parlions avec Gene  et je ne pensais pas que ce genre d'animation pouvait rentrer du gros fish mais la preuve est là... Depuis plus de 5 ans ma Slap m'accompagne dans mes différentes sessions et ne m'a jamais déçu, une action parfaite pour les poutres, une garde de puissance énorme, une capacité à satelliser les leurres et une tactilité hors normes sont des atouts conséquents sur la pêche du pike, une canne qui est ancrée dans mon top 3 des Sidewinder !

Stay Stoked

JB

Top