Session de bourrin

15 Apr 2019
Rate this item
(5 votes)

Retour sur une mémorable session sur Orient, il faut remonter au 21 Mai dernier car des obligations personnelles ont écourté mon année de pêche...

C'était pourtant mal partit car la veille Régis et Olivier étaient descendus de Paname pour venir tenter leur chance sur Orient et mise à part quelques rares suivis, on avait fini capot, les conditions (vent, pluie) étaient tout autant déplorables que l'activité des poissons...

Pourtant le lendemain, le soleil remplaça les nuages, j'arrive pépère en fin de matinée et quelques acharnés étaient là, je reconnais quelques véhicules et passes 1 ou 2 coup de fil aux pêcheurs démasqués : les news sont pas très bonnes, zéro activité...

Beaucoup de pêcheurs ponçaient et sur-ponçaient les mêmes zones et dans les mêmes profondeurs, certes habituellement propices mais ce n'était plus le cas depuis plusieurs jours, je décide donc de faire autrement d'aller sur des zones où il n'y avait pas grand monde et de pêcher à l'inverse de la normale. Orient est sollicité par des pêcheurs qui touchent leur bille qui disposent d'écho-sondeurs ultra-perfectionné et les vieux briscards de brocs connaissent bien la « symphonie » des echosondeurs, donc mieux vaut choisir une zone calme. Idem sur la taille des leurres, en l'absence de vent je « downsize » pour que le leurre ne fasse pas trop de bruit en touchant la surface.

1 shad de 7'' en coloris naturel sur mon « desert eagle » nommé Slap Shot GP, je remonte 3 mètres de Blast Fluoro « bien frais » en discrétion qui se fini par 40cm de Fluoro Shock Leader, c'est bon je suis paré. Je me place au pied des cassants entre 10 et 12m et lance vers le large, dès le premier lancé, je me fais pousser le shad, je relance et quand le leurre arrive au bateau 2 brocs pas vilains le suivent ce qui ne manqua pas de m'herisser les poils. Le 3ème lancer fut le bon, le broc est enragé , chandelle sur chandelle et même une fois dans l'Ocean Net, il continuait de faire des rush et de sauter.... mais que passa ? En une journée les brocs avaient complètement changé de comportement ? Ou est-ce la technique différente qui les énerva ?

1

Je continue la dérive et continue de la même façon et ça repaye :

2

Je comprends qu'ils sont là où on ne les attends pas et j'enchaîne, j'envoie des photos et vidéos à mes deux compères présents la veille et qui en rage d'étonnement.

3

Après le 3eme fish, le swimbait ricain, pourtant résistant à mal à la trogne, un peu de chirurgie esthétique s'impose, je suis donc contraint de laisser le leurre se reposer un petit quart d'heure, j'en choisis d'autres tout antant naturel mais rien ne se passe, j'alterne du coup les coloris et les tailles mais en vain, les échos sont là, donc il y a un truc qui cloche... Mes yeux se portent sur un leurre un peu plus gros en 8'', un peu plus rondouillard, mais qui à le même coloris que le leurre qui m'avait permit de striker, je le monte sur ma Monster Hunting Rod de 8''1', le lance et je me fait pousser le leurre plusieurs fois...

Les fish sont là, le choix du coloris a fait ses preuves, mais le leurre est un poil trop gros, cependant un glouton s'harponne dessus.

4

Le leurre est encore opérationnel, je retente ma chance avec, les fish suivent, le pousse mais ce n'est pas autant concluent qu'avec son petit frère, mais un autre glouton craque :

5

6

Ça y est, le petit frère est enfin sec et prêt à en redécoudre avec les fish aux 700dents, je le remonte sur la Slap Shot GP et il ne se fait pas prier un 6eme poisson me rejoint en quelques minutes...

7

C'est un truc de barge, les fish sont déchaînés mon shad retouche la surface, cranking à vive allure et c'est rependu...et toujours avec des fish bien calibrés et survitaminés, comme quoi le choix du coloris, la taille adéquat et surtout la bonne profondeur à exploiter peut être décisif...

8

Heureusement que les photos prises avec le téléphone indiquent l'heure à laquelle elles ont été prises car je ne me rappel plus exactement combien de brocs sont montés au sec mais ce qui est sur, c'est que j'ai du alterner la Slap et Huge avec toujours ce même coloris sur deux leurres différents pour rentrer du fish, car, ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais aucun autre leurre ou coloris avait été fructueux...

9

10

Le soleil a eu raison de mon épiderme d'hiver et me laissa quelques séquelles rougeâtres...

11

Vivement Mai que ça ouvre et que je puisse enfin retourner dépoussiérer les Sidewinder...

Stay Stoked

JB

Top