The Highsider Uprising part.3 / The End

02 Sep 2019
Évaluer cet élément
(6 Votes)

C'est repartit, on enfourche, avec Patoche, les ''Belly Boat'', on retourne sur la descente qui m'avait permis de prendre le 108 et le 92. Patoche s'arme de swim articulés ressemblants au Highsider sur sa Golden Mean Deep Core 76 et avec toujours un p'tit Twin Tail chartreuse qui traîne sur sa MH. Tonton Nayrac s'arme de son Highsider SS Chart Back, comme d'hab',sur la Huge 64, son Twin 6'' Chartreuse sur la Super Border et un B-custom sur la Hazard Master GP.

Patoche enregistre immédiatement dès le début de la descente quelques suivis de jolis Pike sur son swim qui n'arrive pas à la cheville du Highsider, (il adore que je lui dise ça), réaction reptilienne de tonton Nayrac : je m'obstine à pêcher qu'avec mon Highsider fétiche. Sur un post qui puait le fish, je fais un premier puis un second lancer sans suite avec différent d'angle d'approche, je tente ma chance dans l'arbre suivant, une fois, deux fois puis le contre courant me positionne sous un autre angle du premier post, je retente ma chance, lance le swimbait en profondeur dans le cover, commence mon animation et un jolie brochet sort de sa tanière, où j'avais déjà insisté, et s'enroule tel un anaconda sur mon petit bijou de Highsider, superbe combat, la Huge le bride et il rentre comme une fleur dans l'épuisette Gunner Net de Golden Mean, le coco accuse 96cm sur la toise :

IMG 20190519 102936IMG 20190519 103013

On se remet de nos émotions et continuons notre descente, je repasse sur le post où j'avais touché le 108 et vois un jolie brochet intéressé par mon Highsider mais qui ne se décide pas à l'attaquer, le courant m'empêche de pouvoir relancer, on continue à explorer chaque spot et Patoche intercepte plusieurs fish grâce au Twin Tail 6'' chartreuse mais ce dernier ne veut faire des photos qu'avec des fish de 90+... quel arrogant...Pendant la descente, on se retrouve limite cote à cote à explorer un post rapide mais très intéressant, on pitch en profondeur les Swimbait et sur un lancé, le Highsider quasi arrivé au Float Tube, une attaque éclair déchire la surface, la Huge se plie, je desserre le frein du Z200, serre les dents et le brochet relativement bien bâtit et sur-alimenté rentre à l'insu de son plein gré dans la Gunner Net... Pfff je suis sur le cul : entre la surprise et la violence de l'attaque, la fraction de seconde que l'on a pour ne pas se poser de question et empêcher le coco de repartir dans sa tanière, cette pêche de rivière est carrément trippante...L'assaillant, tout comme le premier accuse 96cm sur la toise...Mon patoche me glisse pendant la séance photo : « tu vas te calmer toi avec ton Highsider... » :

IMG 20190519 132002IMG 20190519 132025

 

On continue notre périple et un petit insolent se pend sur mon Swimbait Nippon :

IMG 20190519 153347

 

La descente est très productive,Patoche enchaîne aussi les fish dans des posts improbables, on va chercher nos compagnons de jeu de plus en plus de façon extrême, dans des post de plus en plus encombrés, puis on arrive sur une portion ultra rapide, je me laisse porter par le courant et repère un contre courant dans un rapide qui s'élargit, je lance stratégiquement et vois un Obus arrivé Mack 2 sur mon swimbait, il s'« auto-pend » sur la Huge qui là est carrément malmenée car le courant me pousse d'un sens et le colosse de brochet part inversement, le Z200 rend du fil, je serre les dents, je bride l'agresseur, mais rien ne l'arrête, il passe dans une souche et je sens la ligne frotter contre cette dernière, je commence à flipper et le rush de ce monstre de Seine est carrément inarrêtable tel une locomotive, la ligne continue de chanter contre les obstacles et soudainement , j'entends ce bruit de rupture de ligne qui nous fait tous perdre notre calme, j'hurle mais il est trop tard, la ligne à cédée...en me privant de prendre ce monstre et de récupérer mon leurre qui ne se fait plus et qui m'a permis d'attraper une multitude de gros brochets de rivière... Tssss....

Après avoir regardé la ligne, je me suis aperçu que mon Blast Fluoro de de 20Lbs de discrétion avait sacrément morflé sur les combats et lancés précédents et qu'il était très, très usé... L'adrénaline des prises avait anesthésié ma méfiance et je n'ai pas regardé l'état de mon bas de ligne de discrétion, bien que très résistant, au fur et à mesure des prise et des accrocs du cover avaient eu raison du mon bout de Blast, je ne peux m'en prendre qu'à moi même...Et malgré ça, les brochets étaient sur ON,j'en loupe un autre encore carrément pas vilain que je n'arrive à piquer au ferrage, la poisse et surtout le dépit de la perte de ce fantastique swimbait avaient pris l'ascendant psychologique... je finis cette descente sans autre pike et avec une pomme d'amertume coincé dans le gosier...No comment...

Certe je ne retrouverais pas de Highsider Slow sink de cette couleur, un leurre que je possédais depuis très longtemps mais que je n'exploitais pas car je me suis seulement mis cette année sur les descentes float tube en Seine, auparavant j'étais plus focalisé sur les sessions en lac mais mon coté artisan me dit que rien n'est impossible et que si je ne le retrouve pas sur le net, à moi de le « recréer »...

233

Stay Stoked

JB

Top