2017 dans le rétro

08 Gen 2018
Vota questo articolo
(4 Voti)

En me posant pour écrire, je me demande ce qui a le plus marqué mon année halieutique et ce sont 4 événements qui me viennent en premier lieu. Tout d'abords, ces 2 records que je cherchais depuis longtemps et qui sont tombés... enfin.

103cm pour ce pike, mon premier métré après avoir tant frôlé cette barre mythique des 3 chiffres. Un moment parfait sur l'eau avec mon Reggio, un soleil éclatant, un lac magnifique, une action aux petits oignons et une vidéo pour pouvoir en profiter encore (plus de détails ici)...

DSC04698b

J'ai cru entendre certains ''Pfff t'es sponsorisé et t'as fait qu'un métré'', et bien oui ! Et je l'ai attendu, espéré, cherché pendant longtemps, raté, décroché. Je dois pêcher le brochet 15 fois par an max, autant dire rien du tout et ce poisson vient du domaine public, donc il a une saveur particulière... bref, oui j'ai kiffé ! En route pour le 110 maintenant.

Le second record à être enfin tombé est encore une barre symbolique puisqu'après des années à toucher des 58, 59, 59.5, j'ai enfin mis au sec un chevesne de 60cm (tout pile). C'était devenu une vraie quête pour moi avec des sessions spécifiquement axées sur la recherche des gros sujets (avec beaucoup de déconvenues) et c'est finalement mon fidèle Dolive Stick qui m'apportera la délivrance alors que je pêchais un banc entre deux eaux pendant ma pause déj' (plus de détails ici). Un vrai pig de Seine en parfaite condition... perfect.

DSC04251pt

Le troisième événement de cette année c'est l'acquisition et la rénovation de notre bateau... (plus de détails ici) bon on n'aura pas pu s'en servir énormément car on a rapidement eu des problèmes de moteur, mais on a tellement kiffé qu'on attend avec impatience de le remettre à l'eau dès l'ouverture. On va pouvoir profiter de l'hiver pour faire les quelques réglages nécessaires er retrouver un moteur, et on sera fin prêts pour le mois de mai.

IMG 9195

Enfin, le 4ème moment marquant de 2017 est ma rencontre avec Toshinari Namiki, le boss d'OSP, lors du salon de Vicenza en février. Une super rencontre que je n'oublierai pas, un grand professionnel, un grand passionné et une grande simplicité. (voir ici).

IMG 8167

En dehors de ces 4 événements, l'année a aussi été marquée par un grand besoin de renouveau..., j'en avais un peu assez de parcourir Paris avec un shad ou un drop shot au bout de ma canne, en fait j'en avais un peu assez de Paris tout court (d'où le bateau aussi). Comme je n'ai pas tout le temps le temps nécessaire pour sortir de Paname, il fallait renouveler ma façon de pêcher en street pour relancer le truc. En ça, j'ai bien été aidé par la pêche du Bass de l'été précédent où j'avais notamment redécouvert le Light Texas.

J'ai donc appliqué cette technique à la pêche parisienne. Une nouvelle façon d'aborder les spots, une pêche plus lente mais pas trop lente, des nouveaux spots à pêcher et des perches au rendez-vous avec une moyenne assez sympa (plus de détails ici).

DSC04734

A ce petit jeu, la Dolive Shrimp OSP avec un plomb balle 5gr Zappu s'est révélée particulièrement efficace. Je n'ai bien entendu pas non plus totalement laissé tomber les petits shads et le drop shot avec le HP Shadtail et surtout la nouveauté le HP Minnow, le petit finess OSP qui n'a pas vraiment fait dans la finesse avec les perches.

DSC04719

DSC04745

Histoire de se diversifier et aussi parce que j'en avais plein le dos de me faire déglinguer en pêchant le sandre ou la perche, je me suis aussi mis au glane par intermittence. Je ne l'avais jamais recherché spécifiquement, j'ai donc profité de l'arrivée d'une Huge Custom 7.6 pour m'y mettre un peu. Y'a pas, on en redemande ! (plus de détails ici)

IMG 9385

IMG 9350

Dommage que nous n'ayons pas pu sortir de l'eau ce poisson qui tournait autour des 2m, j'aurai fait tomber une 3ème barre mythique dans la même année. Ce sera pour 2018 ! 

Se renouveler c'est aussi partir de la capitale dès que possible, pour se frotter à d'autres environnements, d'autres pêches et d'autres espèces... Je l'ai fait à la moindre occasion, notamment pour aller pêcher la Loire et ses Aspes. Quel fleuve de malade, ça aussi, quand on y a goûté, on a qu'une envie c'est de retourner s'immerger dans sa nature préservée et encore sauvage... vive la pêche en maillot de bain ! (plus de détails ici et ici)

DSC04503b

IMG 0105

En 2016, grâce aux Tourlaville Fishing, j'avais un peu mieux compris la pêche en mer du bord et je me suis empressé d'appliquer leurs conseils lors de mes séjours sur le littoral en 2017. J'adore ! Pêcher la Vieille dans les rochers en light texas, prendre des maxi cartouches et des combats '' tout en retenue'' de poissons voulant à tout prix rejoindre leur trou... quel pied ! (plus de détails ici)

DSC04197

Et puis on n'est pas à l'abri d'une belle surprise... (plus de détails ici)

DSC04204

Le rituel voyage aoutien dans le sud-ouest fut également une occasion de sortir de la rue. J'avais hâte de retrouver les bass mais ils furent moins joueurs que l'été précédent, malgré les montages spéciaux Namiki que j'avais rapporté de Vicenza dans ma valise. (plus de détails ici)

DSC04451

J'ai aussi profité des beaux jours et de mes déplacements pour diversifier mes techniques de pêche du pike, notamment en utilisant le jig pour aller les chercher au cœur des branches. Une pêche tactile et précise, plus fine que du cranking de gros shads en pleine eau et des poissons qui attaquent souvent à vue, me gusto mucho. (plus de détails ici)

DSC04478

En parlant de pike, l'année 2017 aura également vu tomber quelques jolis poissons, moins qu'en 2016 mais j'y suis aussi moins allé. Qu'est ce que j'aime ce poisson et sa violence. Grosse frustration de ne pas pouvoir aller le traquer plus souvent.

DSC04174b

DSC04181b

DSC04346b

Encore une occasion de sortir du bitume avec cette journée truite où nous avons été invités par la boite de l'ami Toni, l'occasion de se faire bien mal aux bras sur des trouts survitaminées qui ont gouté plus que de raison aux baits OSP, Dolive Shrimp et HP Shadtail en tête. (plus de détails ici)

DSC04286b

En revanche, malheureusement, comme en 2016, le grand absent en 2017 aura été le sandre. J'en ai fait quelques-uns du bord et en bateau, mais des petits, un seul sortait un peu du lot, pris en drop shot lors de mes tests du HP Minnow (plus de détails ici). C'est vrai que je le cherche peu en dehors des crues mais de jour en Seine je le comprends de moins en moins. L'idée de retourner pêcher en canal pour une recherche spécifique fait de plus en plus son chemin... pourquoi pas un objectif 2018.

DSC04621

Au-delà des fishs et du matos utilisé, je retiens surtout de cette saison les bons moments passés au bord de l'eau avec les amis, les lieux magiques que cette passion nous fait découvrir, et les rencontres toujours plus que sympathiques et tellement enrichissantes. J'en profite pour remercier tous ceux qui m'ont accueillis sur leurs eaux ou sur leurs bateaux et tous ceux avec qui j'ai partagé une session ou plus lors de cette année, mes cochons Reggio et Toni, Quentin et la team gravières, Rémi (tu s'appontes pas là !), JB (merci encore !), Hubert, Gene Eddy, Julien, Jimmy, Jérémie, Camille, Charles, Romuald, Dominic (mein freund), Alexis, Guillaume, Hugo, Xavier, David, j'en oublie sûrement, désolé... mais un grand merci à tous pour ces instants partagés au bord de l'eau, j'en ai eu bien besoin cette année !

IMG 9352

Seaside 2b

IMG 9174

20375759 489001674772521 3283195516906891547 n

DSC04244

DSC04185

DSC04456

IMG 9946

DSC04194

Creuse

IMG 88571

IMG 0111

DSC04408

IMG 9945

AIMG 0048

DSC04433bis

Place à 2018 maintenant... peace.

Top

Questo sito o gli strumenti terzi da questo utilizzati si avvalgono di cookie necessari al funzionamento ed utili alle finalità illustrate nella cookie policy. Se vuoi saperne di più o negare il consenso a tutti o ad alcuni cookie, consulta la cookie policy. Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina o cliccando qualunque suo elemento acconsenti all'uso dei cookie.