En passant par Paris...

19 Aug 2020
Rate this item
(1 Vote)

Petite pause parisienne au milieu des vacances, le débit est famélique, l'eau translucide mais il fait beau, et très chaud mais je ne peux pas résister à faire un petit tour au bord de la Seine. Et à ma grande surprise les perches sont bien actives. HP Shadtail 3.6 ou Dolive stick 3.5'', ça score dès lors qu'on trouve de l'ombre car elles sont comme nous, elles ont chaud. La Seine est à 23 quand même. Et plutôt au large dans le lit de la rivière, là où l'eau est la plus oxygénée. 

AA2E9A9BF0-6323-4556-800D-C4C0B2EDA181
 
Après une bonne perchade, je pars pour traquer le chub dans le wild. Avant les vacances, ils squattaient déjà pas mal sous les mûres donc je pars faire le tour des mûriers que je connais. Et ça ,e rate pas, ils y sont, en stand-by. Une mûre jetée dans l'eau, ils se jettent dessus, au premier qui l'aura. La seconde est munie d'un hameçon...
 
AA8D5BD561-5FAE-4195-B3C2-407BD6FB6332
 
Et bien sûr quand on se promène, on tombe sur des chubs en vadrouille, et là l'Orikanemushi n'a pas son pareil pour leur ouvrir l'appétit. Celui-là n'avait pas vu mon insecte (j'avais mal lancé) mais voyant la chub school du coin s'acharner à essayer d'arracher une patte de mon Orikanemushi, il s'est décidé à venir inspecter ce qui se passait. Il n'a pas tardé à l'enfourner. 
 
AABB45BDDA-F68F-433F-B256-209B5E8838EF
 
Top