Chub Express

22 Okt 2019
Artikel bewerten
(0 Stimmen)

En ce moment, j'ai vraiment peu de temps pour pêcher, déménagement/emménagement oblige, c'est sympa mais c'est frustrant. 

Profitant d'un arrêt de travail, je me cale une grosse demi-journée parisienne avec l'ami Camille. On se retrouve sur notre spot habituel et en arrivant au bord de l'eau, je spote 2 jolis chevesnes, nez dans le courant, le dos collé à la surface... ni une ni deux, on se planque et je monte mon Orikanemushi. Premier lancé, le plus gros se décale mais refuse le bait. Je relance, l'autre se décale, fait un tour sur lui-même (très bon quand ils font un tour serré sur eux-mêmes) et ouvre grand son four pour engloutir mon insecte (gloups). J'attends qu'il redescende la tête entièrement sous l'eau et bim, un bon ferrage qui le fait sursauter tellement que j'ai eu peur qu'il passe par-dessus un des nombreux câbles du coin.

Finalement un petit coup d'ascenseur à poisson et hop il est là...

AAChub

On se lance ensuite vers notre objectif affiché au début. Les perches. Et alors que tout est réuni pour qu'elles soient actives et bien c'est le vide absolu. incroyable, à peine quelques touchettes en 4 heures. Camille finira par en faire une mais que ce fut difficile ! En revanche, j'ai fait un petit brochet surprise et Camille un petit sandre. Session perches improbable.

Pour finir, à nouveau un coup de gueule contre les abrutis (et je pèse mes mots) qui n'ont d'autre passe-temps que saboter les initiatives qui sont mises en place en balançant vélos et trotinettes dans la Seine. Que je ne tombe pas sur vous un jour. Et bravo aux services de la mairie qui essayent de juguler au maximum cette nouvelle pollution en sortant totu ça de l'eau.

AAIMG 6181

Et pour les sceptiques, oui la Seine parisienne est pleine de vie, il n'y a qu'à voir les éponges qui se sont développés sur ces supports du XXIè siècle.

AAIMG 6183

AAIMG 6182   

Top